Historique de la Chaze de Peyre

L’ensemble des communes de la communauté de communes de la Terre de Peyre est situé en « Terre de Peyre », territoire enclavé entre Margeride et Aubrac.

Déjà, à l’époque romaine, la ville de Javols (appelée Anderitum) était un carrefour stratégique pour les échanges commerciaux entre Lyon et Narbonne.

La baronnie de Peyre, qui fit construire une forteresse sur le Roc de Peyre (situé sur le territoire de Saint Sauveur de Peyre) était très puissante ; elle l’est restée jusqu’à la destruction de sa forteresse en 1633. Les seigneurs de Peyre avaient notamment contribué à libérer la région des Sarrazins.

Les pèlerins venant du Puy-en-Velay passaient à La Chaze de Peyre (de nos jours également) et se recueillaient dans la chapelle « Bastide » à la Pignède, fondée en 1525 par le Père Bastide et dédiée jadis à la Sainte-Croix ; La bénédiction divine leur apportait courage et sérénité avant d’affronter le plateau de l’Aubrac où la neige peut surprendre jusqu’en juin. Depuis 1868, on vénère la Vierge de la Salette dans cette charmante chapelle qui demeure toujours accueillante.